La nouvelle réglementation FAA / ASTM F3322 permet aux drones équipés de parachutes de survoler des personnes.

La nouvelle réglementation FAA / ASTM F3322 permet aux drones équipés de parachutes de survoler des personnes.

La nouvelle proposition publiée le 14 janvier exigerait que les opérateurs de drones utilisent un parachute certifié F3322 par l'ASTM Standard Authority. Cette nouvelle norme spécifie les exigences de fabrication, de conception et d'essai pour les systèmes de sauvetage de drone.

Bien que cela signifie plus de règlements, plus d'achat d'équipement et plus de paperasserie, la conformité à ce nouveau règlement facilitera également l'approbation de la FAA pour survoler des personnes.

ParaZero, un fabricant de parachutes pour drone, a travaillé sur le standard avec le groupe de développement, la FAA et d'autres acteurs de l'industrie pense que c'est "un grand pas en avant pour l'industrie des drones professionnels" et que cela va ouvrir la voie pour "voler légalement et sans risque au-dessus des gens".

Indemnis, un autre fabricant de parachutes pour drones se félicite de cette annonce et dispose déjà d'un produit (le Nexus) répondant aux exigences de test de la norme ASTM F3322-18 depuis décembre 2018 et est devenu le premier système au monde à être conforme à cette nouvelle norme. Le parachute Indemnis Nexus, réalisé pour le DJI Inspire 2, est le fruit d'un partenariat avec la marque chinoise. Le système devrait bientôt être disponible pour les modèles Matrice 200 et Matrice 600.

Les tests sont approfondis, il s'agit de tester 45 fonctionnalités (et autant de tests de déploiements) dans 5 différents scénarios de défaillance. Ces tests visent à déterminer si le système de sauvetage est capable de détecter la chute, déclencher le parachute, la vitesse de déploiement de la voilure et la vitesse verticale à l'impact.

Un point intéressant de cette norme F3322 est qu'elle exige un déploiement automatique du parachute alors que dans d'autres pays les parachutes doivent être déployés manuellement et les autorités locales de l'aviation ont tendance à faire plus confiance à l'humain qu'à l'ordinateur. La réalité est que l'ordinateur est presque toujours plus rapide pour détecter une chute libre ou une défaillance qu'un humain surveillant son drone à une centaine de mètres de distance. Les systèmes de déclenchement automatisés détectent les moindres anomalies en quelques millisecondes et peuvent déployer immédiatement un parachute à plus de 150 km/h.

La nouvelle norme devrait permettre aux autorités de l'aviation civile de décider si un système de récupération est suffisamment sûr pour permettre le survol de personnes.

Avant cette nouvelle réglementation, les opérateurs de drones professionnels pouvaient déjà survoler des personnes mais devaient demander une dérogation à la FAA. Les certifications fondées sur la nouvelle norme devraient permettre aux organismes de réglementation de donner leur aval plus rapidement. Et cela facilitera le travail des opérateurs de drones basés aux Etats-Unis et devrait contribuer à la croissance de l'industrie.

Tel qu'indiqué dans la décision de la "part 107" de la FAA, la demande de dérogation doit décrire comment un exploitant a l'intention de mener en toute sécurité la mission proposée, ainsi que toute stratégie de minimisation des risques qu'il pourrait utiliser. Ce ne sera désormais plus le cas si le drone est équipé d'un parachute conforme "ASTM F3322".

Les essais sont effectués à l'aéroport international de Griffiss, près de New York, qui a été désigné par la FAA comme le lieu officiel des essais. C'est l'alliance NAUIR gère ce site.

Pour plus d'informations

ASTM F3322 : https://www.astm.org/Standards/F3322.htm

Projets récents de la FAA à propos des aéronefs télépilotés - 14 janvier 2019 : https://www.faa.gov/uas/programs_partnerships/DOT_initiatives/

Ébauche de la NPMR (avis de projet de réglementation) de la FAA : https://www.faa.gov/uas/programs_partnerships/DOT_initiatives/media/2120-AK85_NPRM_Operations_of_Small_UAS_Over_People.pdf

Projet d'ANPRM (avis préalable de projet de réglementation) de la FAA : https://www.faa.gov/uas/programs_partnerships/DOT_initiatives/media/2120-AL26_Safe_and_Secure_UAS_ANPRM.pdf

Posted on 28/03/2019 by Gaël Billon 0 4799

Leave a CommentLeave a Reply

Prev
Next

No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Check out